La vie associative

Balade contée
Rencontrer quelques “mal aimés”… samedi 5 novembre

Sur un parcours de 7.7 km, entre imaginaire et données objectives, avec une approche tantôt curieuse et tantôt ludique, Les Loupaïens et l’association Culture & Animations proposent de (re)découvrir et de se réconcilier avec des espèces animales et végétales souvent mal aimées de nos contemporains. Prévue initialement le 23 avril puis le 18 juin, annulée pour cause d’intempérie, elle est reportée… au 5 novembre.

Rendez-vous à 9h30 devant l’église, inscription obligatoire et renseignements : tel. 06 87 30 31 99 ou lesloupaiens@laposte.net


La Castagnade le 22 octobre

Le prochain rendez-vous de l’association “Culture & animations” aura lieu le 22 octobre prochain…

Les forêts boréales en conférence le 27 août avec Michel Deschanel

Gouvernement du Canada

Les forêts boréales poussent dans les régions froides de l’hémisphère nord, constituée principalement d’arbres tolérants au froid, notamment des espèces de conifères, comme l’épicéa et le sapin, le pin, l’épinette, le mélèze ou le thuya, et de quelques espèces feuillues, en l’occurrence des peupliers et des bouleaux.

À l’intérieur de la zone boréale, la répartition actuelle des espèces s’explique par la capacité de celles-ci à supporter le climat froid et par l’histoire postglaciaire de la zone. Cette forêt tire son nom de Borée (Boréas), dieu grec des vents du Nord. Pour les Canadiens notamment, cette référence à un dieu ancien a pris une connotation moderne : un legs dont ils doivent assurer la gestion durable pour les générations actuelles et futures.

La taïga – nom russe désignant ces forêts boréales – dessine en fait une large bande au sud de la toundra des régions arctiques. Elle apparaît dans l’hémisphère nord comme un vaste anneau circumpolaire, presque continu sur 12 000 km dont environ 7 000 km en Eurasie et 5 000 km en Amérique du Nord. La taïga est simplement interrompue par le détroit de Béring et par l’océan Atlantique. Elle s’étend sur 15 100 000 km2, ce qui correspond à 10,3 % des terres émergées. Cette zone couvre donc la majorité des terres intérieures nordiques du Canada, de l’Alaska, de la Fennoscandie et du nord de la Russie.

D’un point de vue écologique, la zone boréale est constituée de paysages relativement récents. Les forêts actuelles ont pris naissance il y a seulement 5 000 ans.

Cet univers, Michel Deschanel, technicien ONF en retraite et auteur de divers ouvrages spécialisés, le retracera lors d’une conférence à Faugères le samedi 27 août à 21h dans la cour de la mairie.

Cinéma sous les étoiles
“En corps” de C. Klapisch au programme

Elise, 26 ans, est une grande danseuse classique. Elle se blesse pendant un spectacle et apprend qu’elle ne pourra plus danser. Dès lors sa vie va être bouleversée, Elise va devoir apprendre à se réparer… Entre Paris et la Bretagne, au gré des rencontres et des expériences, des déceptions et des espoirs, Elise va se rapprocher d’une compagnie de danse contemporaine. Cette nouvelle façon de danser va lui permettre de retrouver un nouvel élan et aussi une nouvelle façon de vivre…

Ce film sera projeté sous les étoiles, en plein air dans la cour de la mairie, le lundi 18 juillet, à la nuit tombée (vers 21h30 / 21h45).


“Paroles en Festival”
“Cœur à cœur” dimanche 5 juin

Dans le cadre de « Paroles en Festival », initié dans le cadre du 37e Festival du conte et des arts de la parole, un rendez-vous est donné au public le dimanche 5 juin en plein-air à Faugères.

Il était une fois… la famille Arts, qui était pauvre et pourtant très vaillante. Parmi ses sept enfants, le plus petit et le plus dénigré s’appelait Conte, mais il était le plus malin… Son trésor : 22 artistes, femmes et hommes, présentent 65 spectacles sous forme scènes ouvertes, rencontres de jeunes conteurs, conte et science…

A Faugères, une scène ouverte s’adresse à tous les talents cachés qui n’ont jamais été révélé, qui feront découvrir des textes, des contes, des slams, des chansons… d’une durée de 7 mn. Inscription au 07.67.03.48.00.

Ensuite, un spectacle « Cœur à cœur » pour dire et redire des histoires d’amour qui finissent mal ou bien, mais toujours traitées avec humour, émotion et ferveur. De quoi rire, réfléchir, trembler, s’émouvoir, et peut-être même croire en l’Amour… avec Armelle Nagoba, Sandra Adjowa Santos, Périnse Gbeconnoude et Orens Zoumenou.

Rendez-vous dimanche 5 juin, à partir de 16h, à l’invitation de l’association « Culture & animations », dans le cadre d’une opération financé par la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie et la bibliothèque intercommunale en relais.


“Sève qui pleut”
Le Théâtre des Chemins dimanche 29 mai

Le Théâtre des Chemins se produira en plein air ce dimanche 29 mai avec un spectacle intitulé « Sève qui pleut ». Celui-ci conte une relation fraternelle entre l’Humain et l’Arbre. Cette création s’articule autour de l’histoire d’Eugenia et de Firmin. Paysan ardéchois mobilisé en 1914, il a tout juste 20 ans. Allemande de Berlin-Est, elle a 40 ans un siècle plus tard, en 2014. Ces deux personnages sont nés d’une rencontre en Ardèche, entre Raphaël Faure et Fenja Abraham…

Elle recherche en l’occurrence la personne qui a offert un greffon de cerisier à son grand père prisonnier en France de 1945 à 1947, greffon qui a donné un cerisier qui existe encore aujourd’hui dans le jardin de la maison familiale en Allemagne !

Rendez-vous dimanche 29 mai à 15h30 devant l’église (entrée : 7€ à partir de 15 ans), à l’invitation de l’association « Culture & animations ».


Culture & animations :
Demandez le programme

La nouvelle programmation d’animations de l’association “Culture & animations” vient de sortir… Enfin, après deux ans de suspension pour raison sanitaire, vous allez pouvoir faire la fête !!! Osons…

Ses animateurs vous proposent six rendez-vous échelonnés d’avril à octobre. Qu’on se le dise ! Rendez-vous dans la rubrique “L’agenda“.


Du côté de la bibliothèque…

La bibliothèque de Faugères, membre des 13 bibliothèques intercommunales du Pays Beaume-Drobie, est ouverte le vendredi de 17h à 18h (heure d’hiver) ou de 18h à 19h (heure d’été).

S’inscrire à la bibliothèque permet d’avoir accès aux 60.000 documents du réseau (livres, CD, DVD) et de réserver un document dans une autre bibliothèque. Grâce à la navette inter-bibliothèques, celui-ci sera disponible localement auprès de la bibliothèque de Faugères.

 

Bella est la première nouvelle inscrite en 2022. Elle a choisi ses livres… et conseille à ses p’tits copains de faire de même !