Les archives

Les archives communales… bien classées

Durant six semaines, Samuel Autrand, assistant de conservation du centre de gestion de la fonction publique de l’Ardèche, a procédé au tri et au classement des archives communales. C’était une tâche d’une certaine ampleur, les documents s’étant accumulés au cours de nombreux mandats sans se préoccuper de la nécessité d’un tri.

Les archives avant tri et classement

Or, en respectant des normes spécialisées bien établies, la mission d’archivage est génératrice d’économie d’espace, de contrôle des éliminations nécessaires, dans le respect de la réglementation. Mais cette mission est aussi révélatrice de découvertes insoupçonnées avec un répertoire de documents remarquables, de redécouverte de pans d’histoire de la collectivité communale et de détails oubliés, notamment en terme d’archives anciennes (antérieures à la Révolution) et modernes (avant 1940)…

Ainsi subsiste-t-il un exemplaire du compoix foncier de 1695. Cela était connu. Mais une mine inépuisable d’informations se révèle à la lecture des registres de délibérations depuis 1810, un registre faisant toutefois défaut pour la période 1848-1859. L’histoire de la propriété foncière est également présente quasiment sans discontinuité depuis le cadastre napoléonien de 1809. Et bien sûr, les évolutions de population à travers les états statistiques des recensements ainsi que… les registres d’état-civil depuis 1813.

Les archives répertoriées selon la méthode des Archives de France, après un tri efficace par l’assistant de conservation